BIO CENTRE LOIRE, une jeune coopérative tournée vers demain

, -

DÉCOUVREZ LE GROUPEMENT DE PAYSAN-NE-S BIO CENTRE LOIRE

Ce groupement fédère des maraîchers et producteurs de plein champ de la région Centre-Val de Loire.

Quelles sont les productions ?

La coopérative produit principalement des légumes : poireaux, pommes de terre, carottes, courgettes, courges, oignons, champignons. Cette gamme est complétée par des productions plus restreintes comme les asperges, ignames, patates douces. Elle produit aussi un peu de fruits : pommes, poires, cerises et rhubarbe

Ou sont vendus les produits ?

Les produits se retrouvent dans les magasins Biocoop, Système U et Naturalia. Bio Centre Loire vend aussi à des grossistes notamment régionaux pour les restaurants et épiceries fines. Enfin elle développe des partenariats avec des entreprises comme Prosain pour les conserves en bocaux.

Témoignage de Clément Aribaud, vice-président de Bio Centre Loire

Témoignage de Clément Aribaud, vice-président de la coopérative

Clément, pouvez-vous nous décrire Bio Centre Loire ?

Bio Centre Loire regroupe des adhérents bio de toute la région Centre-Val de Loire, qu’ils soient maraîchers sur quelques hectares ou producteurs de légumes de plein champ. Nous vendons nos produits auprès de plateformes de magasins, principalement celles de Biocoop, mais aussi, dans une moindre mesure, celles de Système U et Naturalia. La coopérative s’adresse également aux grossistes comme Pronatura et, localement, à Estivin Primeurs de Loire

Quelles sont les productions de la coopérative ?

La production de légumes représente 91 % des ventes de la coopérative. Les légumes concernés sont, en majorité, les poireaux, pommes de terre, carottes, courgettes, courges, oignons, champignons. Cette gamme est complétée par des productions plus restreintes comme les asperges, ignames, patates douces …

La coopérative se tourne également vers l’industrie, avec notamment la production de maïs doux destiné à la conserverie. Cette activité devrait se développer dans les années à venir, pour répondre aux demandes des consommateurs.

La production de fruits représente 9 % des ventes, et concerne principalement les pommes, poires, cerises et la rhubarbe. Les productions arboricoles, comme on le sait, ont beaucoup souffert des conditions climatiques de ce printemps.

Que vous apporte le label bio Equitable en France ?

L’engagement avec Bio Equitable en France a du sens pour nous. S’engager dans le commerce équitable c’est se donner les moyens de valoriser ce qu’on produit. L’engagement d’achat sur au moins 3 ans nous permet d’anticiper les assolements. On gagne en sérénité car on connait les volumes à produire et on limite les risques et les pertes.

C’est important d’être organisé en groupement ?

Oui c’est important. Je participe à la gouvernance de Bio Centre Loire en tant que vice-président parce que je considère que cela fait partie de mon métier. Nous nous organisons pour mieux vendre nos produits.